Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 17:47
Bon, la généalogie, ça vous gonfle, c'est normal moi aussi.


Donc voici, sous vos yeux ébahis, sur cet article :



"Les étranges moeurs culinaires du Dieu du Temps"

 

...............................................................

 

Sûr, vous vous posez la question tous les soirs avant de vous endormir : "Mais qu'est-ce que ça peut bien manger, un dieu ?"

Réponse : ça dépend lesquels. La plupart se contente de nectar et d'ambroisie... c'est-à-dire des mets qui rendent immortels. On n'est jamais trop prudent. Après, certains apprécient de bons quartiers de boeuf, du cerf à la moutarde, du sanglier au vinaigre et autres venaisons sauce poivrons-chocolat ; par contre, ce que Cronos préférait, lui, c'était un bon petit bébé, tout cru, sans même une pointe de sel.

Vous vous rappelez qu'Ouranos et Gaïa avaient prédit à Cronos que l'un de ses enfants le détrônerait ? Eh bien, le Cronos avait trouvé la solution miracle. Il fallait empêcher ses enfants d'exister. Comme, pas plus que son père, le Cro-cro n'était enclin à l'abstinence, il faisait des choses avec sa femme Rhéa, mais dès que celle-ci accouchait, il lui piquait son bébé, et l'avalait tout rond. C'est ainsi qu'il goba Poséidon, Hadès, Héra, Hestia et Déméter. (Tiens, pourquoi mangeait-il les filles aussi ?)
cronos-mangeant.jpg
[Image prise ici]
Vous imaginez bien que tout ça n'était tellement du goût de Rhéa, la maman. Alors, quand naquit le sixième enfant, un tout petit mignon tout plein dont elle accoucha en Arcadie, elle craqua. Rendue complètement gaga par sa maternité, elle alla cacher son gosse sur terre.

C'est là qu'arrive Cronos...

...

...

(le suspense est à son comble)...

CRONOS- RHEA ! IL EST OU LE GOSSE ? J'AI FAIM !
RHEA- Mais tout de suite chéri ! Sur place ou à emporter ?
CRONOS- SUR PLACE !
RHEA- Nature, à l'ail, au vin jaune ?
CRONOS- NATURE !!

Rhéa avait réussi à perdre un peu de temps ; vite, comme son mari arrive, elle prend une grosse pierre de la taille du bébé dieu (oh, juste dix mètres de haut), l'enveloppe entièrement dans des langes et la présente à Cronos qui l'avale sans même y jeter un coup d'oeil. Un estomac divin, c'est résistant.


Source : Hésiode, Théogonie

Partager cet article

Repost 0
Published by Histoires-Mythiques - dans Origines
commenter cet article

commentaires

Damien 18/02/2012 21:25


Vu qu'il n'y a pas de page directement consacrée aux Tribulations amoureuses de Poseïdôn, j'en profite pour signaler une chose curieuse : dans toute la première partie du livre, Poseïdôn
ne cesse de se référer à Zeus comme à son « grand frère ». C'est tout de même un peu curieux, vu que dans le mythe d'Hésiode (utilisé ici), Zeus est le benjamin de la fratrie.


Au passage, je viens de terminer la première partie des Tribulations susdites, et je les ai trouvées plutôt amusantes — et instructives, en effet, car je ne connaissais guère
l'histoire de la descendance d'Éolos, sauf par les mythes qui s'y rattachent périphériquement, comme l'histoire de Jason et Médée, ou l'attaque de l'Olympe par les Aloades.

Histoires-Mythiques 27/02/2012 13:56



Effectivement, la fratrie olympienne est particulière, puisque Zeus est présenté par Homère comme l'aîné des fils de Cronos, et qu'Hésiode le présente, lui, comme le benjamin. Après, on peut
s'amuser à contourner la difficulté en prétendant que Zeus est probablement le seul à avoir eu une croissance normale, puisqu'il n'a pas été avalé par son père. Les autres dieux, "nés" une
seconde fois lors de leur recrachage, seraient symboliquement plus jeunes. Une chose est sûre : les Grecs se fichaient royalement de la contradiction ; Zeus étant le roi, eh bien c'est le plus
fort, le plus vieux, le plus sage, le plus classe, and so on.


Pardon pour la réponse tardive, mais l'affichage des commentaires sur OverBlog est quasiment confidentiel !!



Quésaco ?

  • : Histoires Mythiques
  • Histoires Mythiques
  • : La mythologie grecque, c'est drôle, je le dis et je le prouve.
  • Contact