Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 18:44

Pendant ce temps, Gaïa cherchait un autre amant, et dégota finalement Pontos (nom qui signifie le Flot-salé-de-la-mer, je vous rappelle). Pontos, avant de rencontrer Gaïa, avait fait un bébé tout seul, Nérée, le Vieux de la Mer. Nérée, brave type qui habite au fond de la Méditerranée, barbe blanche et coeur loyal. Cela dit, comme Nérée était déjà adulte, ça ne posait pas trop de problèmes au nouveau couple.


Pontos était-il en fin de compte le vrai homme de la vie de Gaïa ? car elle se mit avec lui et nous pondit quatre beaux nenfants, 2 garçons, Thaumas et Phorcys, et 2 filles, Céto et Eurybié. Ces quatre gosses sont aussi appelés les Pontides, parce qu'ils sont fils de Pontos.

Sinon, Gaïa eut encore d'autres enfants, du genre Typhon, horrible monstre avec un nombre incroyable de têtes et de bras, Python, un grand serpent qui aime rôder près de Delphes, et quelques autres dont peut-être les hommes, mais c'est sujet à caution...

 

gaia2.jpg

 

 [Image : la Terre-mère, prise ici]


 

Cependant, maintenant que le Ciel avait perdu la domination du monde et des dieux, et que son fiston Cronos et ses frangins les Titans lui avaient piqué la place, Cronos régnait sur le monde ; sa capitale se situait en Italie, terre bénie à l'époque, mais ça ne l'empêchait pas de visiter le monde existant à l'occasion, histoire de faire le tour du proprio.

Mais, vous l'avez compris, l'essentiel pour un dieu c'est de PROCREER, il ne pense qu'à ça, il ne rêve que de ça, il en crève d'envie jour et nuit. Et comme ce genre d'histoires, ça se règle en famille, 4 des Titans mâles épousèrent 4 de leurs soeurs, pour engendrer, enfanter, combler leur fantasme paternel.
Alors là, je vous demande de bien suivre. Si ça vous amuse vous pouvez prendre un papier, un crayon et faire un superbe arbre généalogique... 

 

On commence par Océanos.

Comme chacun le sait, la terre est plate, genre gros disque vinyle sans trou au milieu, et recouverte par la voûte céleste en forme de cloche à fromage, où sont fixés, à différentes hauteurs, tous les astres. (Comment ça la Terre est ronde et tourne autour du Soleil ?) Océanos est l'immense fleuve qui forme de ses eaux le contour de l'orbe terrestre. Océanos épousa donc sa soeur Téthys (à ne pas confondre avec Thétis) et de leur union naquirent d'une part  tous les fleuves du monde et des faubourgs, et trois mille divinités féminines des eaux qu'on nomme les Océanides (parce qu'elles sont filles d'Océanos. C'est limpide.). A retenir seulement : tous les fleuves sont des dieux, ils auront donc des gosses comme les autres, ils parlent, pensent, agissent et ont certains pouvoirs.

Ensuite, Coios qui épousa sa soeur Phoibé. Ils eurent deux filles, Astérie et Léto (Léto aura une longue histoire fort plaisante, je vous en parlerai quand j'y arriverai... dans quelques procréations encore).

Puis Hypérion, qui épousa sa soeur Théia. Ce furent les parents des astres, puisqu'ils enfantèrent l'Aurore (une brave jeune fille aux doigts (de) roses et à la robe jaune safran), le Soleil et la Lune. Petit détail sur ces deux astres : le Soleil a pour mission de parcourir la voûte céleste d'Est en Ouest chaque jour, avec son char de flammes d'or à quatre chevaux, puis de plonger sous le disque terrestre dans le monde des morts et de revenir à l'Est pour le matin suivant. La Lune, qui n'a pas les mêmes moyens que son grand frère, se balade dans un char à deux chevaux, qu'elle lance quand elle voit son frère rentrer sous terre. 

 

 

Mais je parie, petits curieux, que vous mourez d'envie de savoir si les autres Titans ont réussi à trouver chaussure à leur pied. Que sont devenus Crios, Japet, Thémis et Mnémosyne ? Eh bien, les deux mecs ont trouvé de sympathiques jeunes filles avec qui procréer.

chute-titans-rubens.jpg

 

Crios a fait une cour couronnée de succès à la jeune Eurybié, fille de Pontos et de Gaïa (donc sa demi-soeur). Ils vont nous pondre trois fils, Astréos, Pallas et Persès.

 


 
[Image : La Chute des Titans, de Rubens]
Japet, ce vieillard décrépit, réussit comme par miracle à séduire une jolie jeune déesse nommée Clymène, l'une des trois mille Océanides (donc sa nièce). Il a quatre fistons dont on entendra beaucoup parler plus tard : Ménoitios, Atlas, Prométhée et Epiméthée.

Et les filles ? Tu parles ! Elles n'ont réussi à se trouver quelqu'un qu'après le règne de Cronos. Comme quoi c'est toujours plus facile pour les hommes. Mais restons dans les histoires d'amours divines avec les Pontides.

Nérée, le vieux de la mer, au pouvoir de métamorphose, se maria avec l'Océanide Doris et engendra 50 filles : les Néréides, divinités de la Méditerranée, qui s'assemblent au fond de la mer pour discuter, boire du thé, protéger les vaisseaux, se faire draguer par des dieux et des mortels en tous genres, voire se faire enlever et pondre de beaux nenfants qui grandiront et deviendront de grands zhéros courageux et brutaux.

Thaumas s'en alla fricoter avec l'Océanide Electre (quel succès ces océanides dites-moi) qui donna naissance à trois divinités aériennes : Iris, la messagère arc-en-ciel, le genre à se balader entre les hommes et les divinités avec une robe bariolée, histoire de parler un peu à tout le monde ; et les deux Harpyes, de sympathiques jeunes filles qui poursuivent avec leurs grandes ailes de chauves-souris ceux sur qui Zeus les lâche. leur petit nom : Aïllo et Okupétés (je vous jure que c'est son vrai nom... c'est une divinité des vents après tout).

Phorcys alla épouser sa soeur Céto... et ils furent plus ou moins les parents et grands-parents des monstres. Déjà parce qu'ils firent naître les trois Grées, des vieilles toutes blanchies et ridées qui se partagent un oeil à trois ; ensuite les trois Gorgones, à qui je déconseille d'aller serrer la main, parce qu'elles sont fort peu amicales. Leurs noms sont Sthéno, Euryale et Méduse : les deux premières sont immortelles mais pas la troisième... pas de pot...


Et voici les petits fricotages de la seconde génération des Titans et Pontides : Atlas se casa avec l'Océanide Pléioné et lui fit sept filles, nommées les Pléiades.

Astréos jeta son dévolu sur l'Aurore, et à deux ils nous pondirent les quatre vents : Borée le glacial au nord, Zéphyr le cool à l'ouest, Notos le colérique au sud, Eurus à l'est ; plus Eosphoros l'étoile du Matin et tous les Astres en général. V'là le ciel tout peuplé d'étoiles brillantes !! (petite pause rêveuse... oh le ciel étoilé qu'est plein de points brillants et pis... oh ! une étoile filante !... fin de la petite pause)

Pallas alla draguer l'Océanide Styx qui, pour votre gouverne, est aussi un fleuve des Enfers, le genre vaseux et boueux ; et elle mit au monde une série d'enfants pas très marrants : Zèle (pfouuu), Victoire (mouais), Force (bof) et Puissance (quel ennui ! vous aussi vous préférez les gros monstres avec des tentacules partout, non ?).

Persès se maqua avec Astérie, pour te me vous nous enfanter Hécate, the great goddess of communication between men and gods... Hécate, la déesse de la relation entre les dieux et les hommes... et aussi celle de la magie, des puissances occultes et ténébreuses... brrr ! C'est plus marrant que les fils à Styx, ça, non ?

 

 

Sources : Hésiode, Théogonie ; Hygin, Fables ; Ovide, Métamorphoses

Partager cet article

Repost 0
Published by Histoires-Mythiques - dans Origines
commenter cet article

commentaires

Quésaco ?

  • : Histoires Mythiques
  • Histoires Mythiques
  • : La mythologie grecque, c'est drôle, je le dis et je le prouve.
  • Contact