Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 12:42

Mais tout va se compliquer pour Zeus et ses amis. Vont-ils garder la maîtrise du monde face aux terribles épreuves qui les attendent ? Vous le saurez en suivant cette série épique :

LA TITANOMACHIE
(ou le truc que si t'en faisais un film ce serait plus fort que Spartacus et Gladiator)

1034614356.jpgLa Titanomachie, tableau volé

Vous pensez bien que le Cronos n'était pas très content de se voir ainsi expulsé de la royauté. Ruminant sa défaite, n'ayant même plus un petit bébé à croquer pour passer le temps, il se cloîtrait dans ses quartiers d'Italie comme Napoléon à Sainte-Hélène, à essayer de gérer les péquenauds du coin qui, pour la peine, eurent droit à une prolongation de l'âge d'or.
Mais Cronos, c'était un battant, un winner, pas le genre à se laisser marcher sur les pieds, ni à se faire piquer la royauté du monde sans réagir. Il battit alors le rappel de ses troupes, du style : "Frères Titans, nous avons perdu une bataille mais pas la guerre !", ou fit passer des messages clandestins comme : "Bzzz crouîk ...Les Titans parlent aux Titans... Fuii crikk... L'eau se met à bouillir... Je répète : l'eau se met à bouillir..."

Il se constitua donc une armée contre-révolutionnaire pour contrecarrer le fils qui osait lui voler le trône. En bon frangin qui n'a pas perdu le sens de la famiglia, Cronos appela d'abord ses frères :

- Oh, Coios, pense à ton frère abandonné, trahi lâchement par son propre fils...
 
- Oué, c'est sour que dans la famiglia, il y a des choses qui né sé font pas...

- Crios, veux-tu soutenir ton frère en détresse ?

- Je n'ai rien à te refuser, frangin...

- Et toi, Okéanos ?
- Hééé ? A mon âge, tu veux que je fasse la guerre, moi ?... Non, je reste neutre. Et puis j'aime bien la p'tite Héra...
 
- Faux frère ! Et Hypérion ?
- Bien sour, Cronos, yé souis avec toi !
 
- Japet ?
- Hein ? J'entends rien ! Parle plus fort !
 
- Et vous, soeurettes ?
THETYS - Oh eh moi, j'fais comme mon mari...
THEIA - Les mecs vous êtes assez grands pour régler vos problèmes tout seuls...
RHEIA - (De toute façon c'est moi qui ai sauvé Zeus, je ferais mieux de pas me la ramener)
PHOIBE - Pas d'opinion.
THEMIS ET MNEMOSYNE - Zeus est notre amant, on se range à ses côtés et tant pis pour la famiglia !

Après ces pourparlers avec sa fratrie, Cronos l'ex-roi du monde fit appel au cercle plus large de sa famille entière : il obtint le concours d'autres Titans zet Titanes, en particulier celui d'Atlas et de Ménoitios, les fils de Japet.

Voici donc alignée l'armée titanesque de Cronos... Comment Zeus peut-il lutter contre les forces du ténébreux Cronos et de ses Nazgûl Titans ? Va-t-il trouver lui aussi des alliés ? Pourra-t-il former, face aux méchants serviteurs des forces du chaos, sa Communauté de l'Olympe ?
1060981770.gif
En tout cas, assemblés en conseil au sommet de leur montagne préférée (l'Olympe), les dieux se rongeaient les sangs.

- Les amis, l'heure est grave, tonna Zeus (genre ils le savaient pas déjà). Serez-vous prêts à soutenir cette bataille ?

Cela dit, prêts ou pas, les dieux n'avaient pas le choix. Ils dressèrent donc un plan de bataille et surtout de récupération d'alliés divers, pour tenir tête aux Titans, leurs belliqueux parents.
Parce que le meilleur moyen de gagner la guerre, c'est encore d'avoir le plus d'alliés puissants, intelligents, forts et surtout NOMBREUX.
Pour attirer du monde, Zeus eut recours à la fameuse technique de la promesse, en disant un truc du style :

Celui qui viendra combattre avec moi contre les Titans ne perdra rien de ses divins attributs ; tous conserveront les honneurs dont ils jouissaient auparavant parmi les dieux, et si quelqu'un, sousle règne de Cronos, n'avait obtenu ni honneur ni récompense, il recevra l'un et l'autre comme le veut la justice.
 
Il parle pas comme un plouc, le Zeus, quand il s'y met.


Voici donc le camp des Olympiens :

=> ZEUS le meneur, qui n'avait pas sa foudre encore à l'époque, et ses acolytes POSEIDON, HADES, HERA, DEMETER, HESTIA et peut-être aussi APHRODITE (si on admet qu'elle est déjà née, les érudits se posent la question) ;

=> les amantes de Zeus c'est-à-dire à l'époque l'Océanide METIS (l'Intelligence Rusée), THEMIS (la Justice), MNEMOSYNE (la Mémoire), trio de choc ;

=> les cousins de Zeus, les frangins PROMETHEE et EPIMETHEE ;

=> Papi OURANOS et surtout les bons conseils de Mamie GAIA (qui a tendance à changer souvent de camp quand même).
Les deux camps étaient désormais prêts à s'affronter dans une bataille épique et grandiose et un suspense proprement insoutenable, auquel vous devrez survivre, chers lecteurs, jusqu'au prochain épisode...

Sources : Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine ; Hésiode, Théogonie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Histoires-Mythiques - dans Titanomachie
commenter cet article

commentaires

Quésaco ?

  • : Histoires Mythiques
  • Histoires Mythiques
  • : La mythologie grecque, c'est drôle, je le dis et je le prouve.
  • Contact