Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 15:58

Après son accouchement laborieux, Léto quitta Délos peut-être pour fuir Héra, peut-être pour retourner chez les Hyperboréens, ou ailleurs, qui sait ? Toujours est-il qu'elle passa par la Lycie*. (avec ses sabots ?)
Elle crevait de soif, n'ayant pas pensé à emporter à boire (quelle étourdie), quand elle vit, à côté de la route, un étang où des paysans coupaient du jonc.
- Raaaaah de l'eau ! dit-elle en se précipitant vers le lac.
Et là, elle se fait violemment repousser par un des paysans, qui lui dit un truc du genre : "Hé ben ma ptite dame c'est privé c't'étang".
- Quoi ? Mais j'ai soif ! s'écrie la déesse, pourquoi vous m'empêchez de boire bande de brutes, vous êtes sans-coeur vraiment, regardez mes petits enfants qui meurent de soif ! et puis l'eau est à tout le monde, espèce de capitalistes, ne me dites pas que vous trouvez le concept de propriété privée équitable ? Relisez Marx, et laissez-moi boire. (vive les anachronismes)

(A moins qu'elle n'ait dit ça : "Pourquoi me défendez vous ces eaux ? Les eaux appartiennent à tous les humains. La nature, bonne et sage, fit pour eux l'air, la lumière, et les ondes. Je viens ici jouir d'un bien commun à tous. Cependant, comme un bienfait, je l'implore de vous. Mon dessein n'est pas de rafraîchir mon corps fatigué dans un bain salutaire. Je ne veux qu'apaiser ma soif. Ma bouche est desséchée; elle laisse à peine un passage aride à ma faible voix. Cette onde sera pour moi un nectar précieux; permettez m'en l'usage : en vous le devant, j'avouerai que je vous dois la vie. Ah ! laissez-vous toucher par ces deux enfants qui, suspendus à mon sein, vous tendent leurs faibles bras !" Choisissez.)

 

- Fiche le camp sale mendiante, ou on te fait ta fête ! répondirent les paysans, qui ne savaient pas à qui ils avaient affaire, évidemment.

Et pour l'empêcher de boire l'eau, ils troublent la surface du lac pour que la vase envahisse tout, que l'eau soit bien dèg et plus potable. Léto voit soudain rouge, et leur hurle :
- Si vous y tenez tellemernt à votre marais, restez-y !!
Et dans un grand geste divin, elle les transforme en grenouilles. Bien fait.
leto.gif[Francesco Albani, Latone et les paysans lyciens]


Par la suite, son fiston Apollon connut une croissance record, puisqu'en trois jours il atteignait la taille et la force d'un adulte. Alors il se dit : "Ben dites, je suis un dieu, si j'allais me faire faire des temples pour y rendre des oracles ?" Car il se sentait la fibre prophétique.

Alors il se mit à visiter divers patelins : la Piérie, Lectos, Emathie, chez les Eniens, chez les Perrhèbes, Iolchos, Cénée, Lélanté qu'il a trouvé pas assez cool pour lui, Mycalesse, Teumèse, Thèbes, Onkhestos mais y'avait déjà Poséidon dans le coin, Ocalie**, avant de s'arrêter près de la source Telphouse. Apollon trouva le coin chouette, et se préparait à bâtir là un temple quand la Source lui parla et lui dit quelque chose du style :
- Ouais, Apollon, tu sais, y'a plein de chevaux qui passent ici, ton temple il va être tout le temps embêté par le bruit de la circulation, à moins de distribuer des boules quiès à tous les prêtres ça va être insupportable, franchement. Tu ferais mieux d'aller à Crisa, tu sais ce p'tit coin de la vallée du Parnasse ?

Mais en réalité la Source était adorée en tant que divinité par les gens du coin, et elle n'avait pas très envie qu'Apollon vienne lui voler la vedette. Le brave Apollon, qui était encore candide et bonne poire, fit demi-tour et partit vers Crisa.
Là-bas, il posa les fondements de son temple et fit construire le reste par des humains (pas fou l'Apollon).


Mais près du temple, il y avait une autre source, et à cette source s'abreuvait Python. Mais oui, Python, vous vous rappelez, le serpent géant qu'Héra avait lancé sur Léto ! Fils de Gaia et du Tartare, il tuait tous les gens du coin -ce qui risquait de créer une pénurie de personnel pour le temple.

 

Apollon, qui avait l'esprit de famille, s'écria : "C'est lui qu'a fait du mal à ma moman ! Vendetta !", saisit son arc et ses flèches, et, assassinant le reptile qui était en train de digérer le dernier humain qu'il avait dévoré, lui dit : "Ah là tu fais moins le malin !" Depuis, la ville autour du temple est appelé Pythô, le temple est celui d'Apollon Pythien, et sa prétresse principale en sera la Pythie.
"Bon, c'est pas tout ça d'avoir un temple, faut avoir des prêtres maintenant", se dit le dieu. Qui pourrait bien s'enfermer dans ce patelin paumé ? C'est là qu'il voit, sur la mer (car en Grèce la mer n'est jamais loin) un navire plein de marchands originaires de Crète, grande île au sud du Péloponnèse, qui allaient à Pylos (ville du Péloponnèse).
Apollon se change alors en dauphin gigantesque et bondit dans les flots ; vite, il prend le navire par-derrière et le pousse, au grand dam des marins tout étonnés de plus maîtriser le rafiot; jusqu'au large de Pythô et puf, se rechange en dieu, auréolé de lumière et tout et tout. Les marins sont un peu impressionnés. Apollon, qui a un certain culot quand même, leur demande : "Qu'est-ce que vous faites ici ?" Le chef des Crétois répond : "Ben on voulait aller à Pylos, mais j'crois bin qu'un dieu nous a am'nés là de force." Apollon leur dit : "Bon les amis comptez pas retourner en Crète. Moi je suis le grand et lumineux Apollon, fils de Zeus ! Je vous engage comme prêtres dans mon nouveau temple. Et comme j'ai pris la forme d'un dauphin ce sera le temple d'Apollon Delphien en plus de celui d'Apollon Pythien. Et le coin s'apellera Delphes !"
Les crétois, qui avaient l'esprit pratique, répliquèrent : "Et la bouffe alors ?"
Grâce aux dieux, Apollon leur prédit que plein de gens leur amèneraient des brebis à sacrifier dans les siècles des siècles, et que le temple serait célèbre dans le monde entier et attirerait les foules de tous les pays... L'histoire ne dit pas si cela leur permit de manger le soir même.

* sud de la Turquie actuelle
** Vous savez pas où c'est ?... Moi non plus.

Source : Ovide, Métamorphoses ; Pseudo-Homère, Hymne à Apollon Pythien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Histoires-Mythiques - dans Les enfants de Zeus
commenter cet article

commentaires

Quésaco ?

  • : Histoires Mythiques
  • Histoires Mythiques
  • : La mythologie grecque, c'est drôle, je le dis et je le prouve.
  • Contact